Indivisibilité de la justice en Palestine

Indivisibilité de la justice en Palestine
1er décembre 2023
18h00-20h00 (heure de Paris UTC+1)
https://time.is/compare

Table ronde en visioconférence
Lien Zoom : https://bit.ly/1er-dec-2023

Avec :
Rabab Abdulhadi (Pr. Amed Studies-Université d’État de San Francisco)
Sonia Dayan-Herzbrun (Pr. Émérite Université Paris Cité)
Naji El Khatib (ODS Initiative)

La notion d’indivisibilité de la justice nous est précieuse dans le contexte actuel, qui n’est pas seulement un slogan, mais postule que la volonté de justice face à une oppression vaut pour toutes les oppressions. En tant que chaque oppression renvoie aux autres, ainsi de la volonté de justice, elle relie et porte une nouvelle compréhension des intersectionnalités et des internationalismes.
Nous souhaiterons revenir sur cette notion, qui nous permet à la fois d’analyser la situation, et de témoigner d’une sensibilité véritablement humaine porteuse de solidarités.
Gaza est détruite sous un régime génocidaire, par rapport à quoi nous confrontons une répression d’Etat de nos expressions et de nos gestes de solidarité, et aussi, les mots manquent devant l’extrême violence. Quelles sont les ressources et les méthodologies à même de faire face à cette extrême violence ?
Nous voudrons ainsi revenir sur l’histoire de la région, et poser la question des mots que nous utilisons. En effet, qu’en est-il lorsque nous portons toute notre attention à l’histoire et à la rigueur des mots et du droit ?
Enfin, nous voudrons proposer de comprendre Gaza comme un analyseur de la violence de la modernité capitaliste et du sionisme, et les hypothèses qui sauraient y répondre, dans l’égalité des droits, et le refus de toute suprématie nationaliste, ethniciste, raciale ou religieuse.


Rabab Abdulhadi est directrice des études et professeure au Collège d’études des ethnicités de l’Université d’État de San Francisco. Ses recherches portent sur la Palestine, les communautés arabes et musulmanes et leurs diasporas, les généalogies de la catégorie de race et les résistances, les féminismes transnationaux, le genre et la sexualité. Autrice et éditrice de : Revising Palestinian Feminist Narratives: Gender, Nation and Resistance in Palestine, Duke University Press ; Living Archives: Third World, Indigenous and Anti-Colonial Queer and Feminist International Solidarities, a co-edited anthology.
Liens :
https://docs.google.com/document/d/1WADeCGyyjji1RiZjnfkFIgn67Ue3pdU-LVlsZmcjbI0
https://amed.sfsu.edu

Sonia Dayan-Herzbrun est sociologue et professeure émérite de l’Université Paris Cité, directrice de la revue Tumultes, membre du Réseau Interdisciplinaire National sur le Genre. Travaux récents de sociologie politique sur le genre confrontés et la citoyenneté, en particulier au Moyen-Orient. Nombreux colloques, essais et direction d’ouvrages, notamment avec Tumultes « Vers une pensée politique postcoloniale. À partir de Frantz Fanon » (2008), « Edward Said, théoricien critique » (2010), « Le Moyen-Orient en mouvement » (2012), « Dire les homosexualités d’une rive à l’autre de la Méditerranée » (2013), « L’État: concepts et politiques » (2015), « L’impensé colonial des sciences sociales » (2022).
Liens :
https://univ-paris-diderot.academia.edu/SoniaDayanherzbrun
https://editionskime.fr/rubrique/revues/tumultes
https://lcsp.u-paris.fr

Naji El Khatib est sociologue et docteur de sociologie politique de l’EHESS. Il a enseigné à l’Université An-Najah et été co-responsable de l’Institut des Humanités MedFil et du CUEM (Consortium des Universités Euro Méditerranéennes et des pays du Sud). Domaines : sociologie de l’intervention, socio-analyse et analyse institutionnelle, psycho-analyse des groupes, théories et méthodes de la recherche et de l’enseignement, sociologie de la famille, de la santé, du travail social, de l’éducation et du juridico-social. Ses activités récentes portent sur le genre et les femmes en Palestine, la Palestine et les dialogues palestiniens à l’international.
Liens :
https://blog.political-studies.net/author/naji-el-khatib
https://www.odsi.co


Contact : infopolitical-studies.net